Le magazine

L'info en directl'annuairele forumla librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Le raisin

Le raisin de table est de consommation relativement courante puisque le développement de sa culture remonte aux crises viticoles de la fin du XlXe siècle.

 LES VARIETES

Le Muscat de Hambourg (34,3 % de la production nationale de raisin de table) possède des grappes de grains bleu-noir à la saveur légèrement musquée. L'AOC "Muscat du Ventoux", obtenue en 1997, confirme ce raisin comme produit de qualité et fruit d'un terroir spécifique.

Les grappes de Chasselas (26,8 %) sont constituées de grains mordorés, aux arômes fleuris. La qualité du "Chasselas de Moissac" est récompensée par une AOC depuis 1971.

Alphonse Lavallée (18,8 %) aux gros grains ronds (parfois bosselés) est produit dans tout le Sud de la France mais il est parfois importé de février à avril, d'Afrique du Sud et du Chili (où il est nommé "Ribier").

Les gros grains croquants, juteux, légèrement muscatés de l'ltalia plaisent beaucoup. Bien que produit en Midi-Pyrénées (2,6 %) où il est nommé "Ideal", ce raisin est surtout importé d'ltalie et de Sicile.

Il existe d'autres raisins cultivés en France tels que Ribol, Cardinal, Danlas et certains, bien plus marginaux, aux noms pittoresques : Madeleine de Clermont, Dattier de Beyrouth ...

On dit que ...

La poudre qui recouvre parfois les grains de raisin n'a pas l'air naturel. Cette poudre, la "pruine" est une efflorescence de fines paillettes de cire que le grain fabrique naturellement pour se protéger de la pluie. On "efface", cette poudre très facilement du bout du doigt. Sa présence indique aussi que le fruit n'a pas été manipulé et qu'il est au pic de sa fraîcheur !

BIEN ACHETER
BIEN PREPARER

Les bons outils :

Cru :

Cuit :

Les bonnes associations :

avec les crudités (concombre, carottes, céleri), avec le riz, le blé concassé, la volaille (canard, pintade, pigeon, poulet), le gibier, les viandes blanches (porc, veau), les poissons gras (saumon, maquereau, hareng), les fromages à pâte cuite (gruyère, comté) ou persillée (roquefort, bleu), les épices (vanille, gingembre, poivres), les autres fruits de saison (pommes, poires, figues, noix, noisettes).

Le point de vue du nutritionniste

 

Le raisin et le raisin noir surtout, contient des pigments : des flavonoïdes (4-oxo-flavonoïdes et anthacyanes) capables d'inhiber l'adhésion et l'agrégation des plaquettes sanguines et donc d'avoir un rôle bénéfique sur la circulation sanguine. Ces flavonoïdes agissent en synergie avec d'autres micronutriments. Ils potentialisent, par exemple, l'action de la vitamine C (présente en petite quantité dans le raisin).

Source APRIFEL