Le magazine

L'info en directl'annuairele forumla librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

La pastèque

La pastèque (Citrullus vulgaris) est un des membres les plus imposants (elle peut atteindre 9 kg !) de la famille des cucurbitacées.

Fourrage en Egypte, élément de fabrication de la bière en Russie, condiment confit au vinaigre aux USA, la pastèque est consommée par de nombreux pays où elle affecte des aspects divers (ainsi, dans le bassin méditerranéen, des fruits à chair blanche ou, à Taiwan, à chair jaune).

LES VARIETES

En France, les pastèque se distinguent par leur forme, arrondie ou oblongue (telle la variété "Charleston gray") et la couleur de son épiderme : strié de vert chez "Crimson Sweet" ou uni chez "Sugar Baby", peut être la plus connue des pastèques. Commercialisée depuis 5 ans environ, une nouvelle sorte de pastèque s'affirme sur les marchés : la pastèque sans pépins. Les variétés actuellement commercialisées se reconnaissent souvent par leur « robe » verte, rayée d'une teinte plus clair. A découvrir !

BIEN ACHETER
BIEN PREPARER

Les bons outils :

Cru :

Cuit :

Liquide :

Mixés avec de l'eau gazeuse et du jus de citron, quelques morceaux de pastèque se transforment en une boisson désaltérante et légère, qui étanche bien agréablement les grandes soifs de l'été.

Du côté de ...

Une pastèque pour la soif ... La pastèque ne s'appelle pas « melon d'eau » pour rien. Son jus sucré est si désaltérant, à condition de la consommer bien fraîche ou même glacée. Elle est vraiment tentante avec son écorce d'un beau vert lumineux et sa chair d'un rose givré intense !

Le point de vue du nutritionniste

 

Parmi les fruits les moins riches en glucides, la pastèque a néanmoins une saveur douce et sucrée : peu d'acides organiques (acide malique au goût peu marqué) et parmi ses sucres (glucides), un fort pourcentage de fructose dont la saveur sucrée est supérieure à celle du glucose et du saccharose.

Source APRIFEL