Le magazine

L'info en directl'annuairele forumla librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Pour vos loisirs,
pensez dès à présent à votre potager
  

Si vous avez hâte d'être déjà au printemps et de retrouver votre jardin, voici une manière astucieuse de patienter : concevez le plan de votre futur potager et choisissez en famille les légumes que vous allez cultiver.

Pour dessiner le plan de votre futur paradis gourmand, demandez à vos enfants ou petits-enfants de sortir leurs feutres multicolores. Ils se feront aussi une joie de réaliser avec vous les premiers semis sous abri: mini-serre, châssis, tunnels ...

FAITES EN FAMILLE LE CHOIX DES LEGUMES A CULTIVER

Au potager, les espèces que vous pouvez cultiver sont très nombreuses. De plus, chaque personne peut avoir des préférences concernant les légumes. Faites votre choix en famille. Ainsi, vous ne risquerez pas d'oublier certaines espèces et le potager devient un projet commun. Ne limitez pas votre choix aux seules espèces les plus courantes et osez les légumes « oubliés » ou « originaux », comme les panais, les scorsonères, le fenouil, les poirées, les pâtissons, les potimarrons, les courges spaghetti, la tétragone ...

Cependant, si vous vous lancez pour la première fois dans la culture des légumes, n'ayez pas la première année les yeux plus gros que le ventre.

Commencez par quelques légumes faciles à cultiver et à récolte échelonnée : radis, laitues, carottes, haricots verts, petits pois ... Les années suivantes, vous pourrez découvrir de nouvelles saveurs en essayant d'autres légumes.

"Pour un potager qui répond aux goûts
de chacun, choisissez en famille
les légumes à cultiver"

DESSINEZ AVANT DE SEMER

La première étape de l'élaboration de votre futur potager, consistera à dessiner sur une feuille de papier millimétré l'emplacement des cultures avec les noms des légumes à semer. Selon l'espace dont vous disposez et de vos aspirations, le style de votre potager pourra être très différent.

Si votre terrain est grand et si vous recherchez une production abondante de légumes, vous choisirez un modèle classique avec des « planches » de terre espacées par des allées. Cette organisation très rationnelle est facile à aménager et vous permettra de cultiver une grande diversité de légumes. Par contre, si vous recherchez plus de fantaisie, laissez libre cours à votre imagination pour concevoir votre potager. Vous pourrez ainsi intégrer les légumes dans les massifs de fleurs ou au sein de la pelouse en petits îlots gourmands.

BIEN MARIER LES LEGUMES

Dans tous les cas, tenez compte des affinités existant entre les familles de légumes. Pour réussir les mariages au potager, il convient de rapprocher des plantes non concurrentes, c'est-à-dire qui n'occupent pas le même espace (aérien ou dans le sol) et qui n'ont pas les mêmes besoins. De plus, il faut tenir compte des maladies et parasites qui peuvent être communs à différentes familles botaniques. Par exemple, évitez de rapprocher les cultures de liliacées (ail, asperge, échalote, oignon, poireau, ...) de celles des solanacées (aubergine, piment, poivron, tomate, pomme de terre.) Par contre, vous pouvez regrouper sans risque les ombellifères (carotte, céleri, cerfeuil, fenouil, persil, ...), les crucifères (chou, cresson, navet, radis, raifort, ...) et les légumineuses (fève, haricot, lentille, pois, ...). N'oubliez pas de prévoir quelques plantes aromatiques insectifuges comme le thym, le serpolet ou le basilic.

EN ATTENDANT LES PREMIERS SEMIS

Une fois le plan de votre potager terminé, rendez-vous chez un distributeur de produits pour le jardin afin de choisir les graines nécessaires. N'hésitez pas à demander conseil au vendeur et lisez bien les indications au dos des sachets pour connaître les quantités nécessaires et les périodes idéales de semis. Ensuite, vous devrez attendre le retour des journées plus chaudes et ensoleillées pour préparer le terrain et réaliser les premiers semis. En effet, les semences ont besoin de chaleur pour germer et obtenir une bonne levée, homogène et régulière. Certaines espèces étant plus frileuses que d'autres, vous les sèmerez sous abri ou en pleine terre, une fois le sol suffisamment réchauffé. C'est le cas des tomates, céleris, haricots, melons, concombres et aubergines qui exigent une température au niveau du sol d'au moins 17/18 degrés. Par contre, les radis, les épinards et les oignons sont plus résistants au froid et peuvent se semer en pleine terre dès 9 degrés (attention : il s'agit de la température du sol et non de celle de l'air. Pour la mesurer avec précision, il est conseillé de se procurer un thermomètre "spécial maraîcher").

Pour créer un superbe potager gourmand, avec des idées d'agencement, demandez la brochure intitulée « Le potager : un lieu de vie et d'agrément pour toute la famille ». Elle est disponible, contre 3 timbres à 3 francs au :

GNIS - Vivons au potager - Maison des Agriculteurs
2 Rue Léon Patoux - 51664 Reims Cedex