Le magazine

L'info en directl'annuairele forumla librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Le fenouil

 

Originaire du bassin méditerranéen, le fenouil, plante sauvage, parfumée mais amère, fut longtemps utilisé comme plante médicinale. La sélection humaine a permis d'obtenir différentes plantes issues de cette espèce végétale (Foeniculum vulgare) : le fenouil "doux", cultivé comme aromatique et condimentaire, et le fenouil "de Florence", dont les bases des tiges, courtes, épaissies et imbriquées les unes dans les autres forment ce que l'on nomme une "pomme", un "bulbe" consommé comme légume. Ce fenouil bulbeux a été recensé, pour la première fois, dans la première moitié du 16ème siècle, à Bologne ou à Florence. Dans son berceau d'origine, en Italie, le fenouil jouit rapidement d'une grande popularité. Bien que Catherine de Médicis en ait fait la renommée, il peine toujours à franchir la Loire où il ne fait toujours pas partie des coutumes locales.

BIEN ACHETER
BIEN PREPARER

Les bons outils :

Cru :

Cuit :

Liquide :

Dorés à l'huile d'olive puis mouillés d'un bouillon de poule ou d'un fumet de poisson selon le plat choisi, deux ou trois bulbes de fenouil et une belle courgette donneront, une fois mixés, une crème que l'on pourra servir en potage ou comme base d'une sauce (ajouter alors crème fraîche, jus de citron et épices).

Du côté de ...

La saveur anisée du fenouil évoque le soleil Méditerranéen. Quel bienfait en hiver ! Tout est bon dans le fenouil.

Le point de vue du nutritionniste

 

Le fer, important constituant anti-anémique, est souvent déficitaire dans l'alimentation actuelle et nous le puisons principalement dans des aliments d'origine animale (viandes, abats, œufs, poissons). Le fer des végétaux (légumes secs, épinards, fenouil ...) est bien absorbé, en présence de vitamine C et permet de compléter nos apports.

Source APRIFEL