Le magazine

L'info en directl'annuairele forumla librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Le kaki

 

On rencontre le kaki, Fruit du plaqueminier (Diospyros kaki), parfois nommé plaquemine sur les étals d'octobre à janvier. Produit en petite quantité, dans le Sud de la France, il est surtout importé d'Espagne, d'ltalie et d'lsraël. Rond, la peau lisse et orangée, ce fruit est astringent lorsqu'il est immature. Ce n'est que lorsqu'il est blet que l'on peut apprécier sa chair fondante, parfumée et sucrée. Malheureusement il est alors fort fragile, difficile à transporter et à commercialiser.

LES VARIETES

Il existe aujourd'hui des variétés de kaki non astringentes, fermes, à la chair croquante ; la plus répandue se nomme "Fuyu", possède un fruit légèrement aplati, à la fine saveur vanillée. Ce type de kaki, surtout produit au Japon, en Espagne et en Italie demande beaucoup de chaleur. Autre variété non astringente, le "Sharon", originaire d'Israël, sans pépin et bien sucré, se croque comme une pomme.

BIEN ACHETER
BIEN PREPARER

Les bons outils :

Cru :

Cuit :

On déguste le kaki essentiellement cru. On peut néanmoins en faire des compotes en le cuisant à feu doux et en peu de temps.

Liquide :

La chair macilagineuse du kaki se prête mal à une préparation liquide.
On peut néanmoins la réduire en purée, l'allonger d'un sirop de sucre et la faire prendre dans une sorbetière pour accompagner agréablement fruits pochés (pomme, poire, coing ... ) ou pain d'épice poêlé.

Du côté de ...

Le kaki joue résolument la carte de l'exotisme. Il intervient, au cœur de l'hiver, pour varier une alimentation moins diversifiée que pendant les saisons chaudes. Chacune des variétés a son charme et son orientation culinaire.

Le point de vue du nutritionniste

 

La pulpe du kaki est douce et veloutée. Ce fruit est à consommer bien mûr si l'on veut que ses tanins n'agressent pas la muqueuse buccale.

Source APRIFEL