Le magazine

L'info en directl'annuairele forumla librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Le pomelo

Seule espèce d'agrume à ne pas être originaire d'Asie, le pomelo est observé, depuis le 18ème siècle, aux Barbades. On raconte que c'est le comte français Philippi, chirurgien des armées napoléoniennes qui, capturé par les Anglais lors de la bataille de Trafalgar, découvrit, en 1823, le pomelo aux Bahamas où il était emprisonné. Le militaire fut ensuite à l'origine des premières plantations de cet agrume en Floride.

La culture du pomelo dans cet état s'étendit dès 1885, gagna la Californie, le Texas, l'Arizona ; le pomelo était, au début du 20ème siècle, un des agrumes les plus couramment consommés.

C'est à cette époque que se diversifièrent la plupart des variétés toujours consommées aujourd'hui.

Les variétés

On les distingue généralement en fonction de la couleur de leur chair :

"Marsh seedless", possède une chair jaune pâle, juteuse et, comme son nom l'indique, dépourvue de pépins. Le pépiniériste Marsh diffusa cette variété originaire de Floride vers 1892.

"Ruby" (ou "Ruby red", "Red blush"), obtenue en 1929, au Texas, doit son nom à la teinte rose qui colore sa chair, et, par plages, son épiderme. "Ray ruby" est un cultivar américain dérivant de "Ruby" et dont la peau, plus pigmentée, camoufle une pulpe rose vif.

"Sunrise" (ou "Star ruby"), créée en 1959, au Texas, offre, sous sa fine peau très colorée (dont l'intensité de la teinte augmente à mesure de la tardiveté de sa récolte), une chair carmin, très juteuse et sans pépins.

on dit que...

Les pomelos à chair rose sont fruits du croisement d'un pamplemousse et d'une orange, ceux à chair jaune du mariage d'un pamplemousse et d'un citron.

Si on ne sait pas exactement quelle est l'origine du pomelo (Citrus paradisi) on est en revanche certain qu'il ne doit rien au citron ou à l'orange ! Les scientifiques penchent actuellement vers l'hypothèse d'une mutation naturelle du pamplemousse (Citrus grandis).

Cet énorme agrume (pouvant atteindre 6 kg), originaire des archipels indonésiens et malais, se serait vite infiltré en Chine, en Inde, en Perse et en Europe (où sa présence semble attestée dès le 12ème siècle). Le capitaine anglais Shaddock aurait transporté le pamplemousse de Polynésie jusqu'en Jamaïque. Il gagna vite toutes les Antilles où on l'appelle encore "chadeck".

aujourd'hui ici

Comme tous les agrumes, le pomelo est aujourd'hui employé en cuisine : associé à d'autres fruits ou à des légumes dans des salades, on le retrouve aussi en garniture d'une viande ou d'un poisson. Il joue de plus en plus un rôle de condiment dans un assaisonnement associé ou remplaçant vinaigre ou citron, marié avec succès à l'huile d'olive.

BIEN ACHETER
BIEN PREPARER

Les bons outils :

Cru :

Cuit :

Liquide :

Le jus de pomelo, consommé nature ou mélangé à d'autres jus (orange, tomate, carotte) est un régal au petit déjeuner. On l'utilisera également pour déglacer un jus de rôti ou une poêle après la cuisson d'une viande.

Les bonnes associations :

Toutes les salades, les crudités (céleri, fenouil, carottes), les crustacés, les poissons, les viandes blanches, le jambon, les fruits (autres agrumes, pommes, poires, bananes, ananas), le riz, la semoule, les fromages à pâte cuite, les fruits secs (raisins, noix, noisettes), les alcools blancs (gin, vodka, rhum blanc).

Le point de vue du nutritionniste

Le pomelo, peu énergétique, est souvent conseillé au cours des régimes amincissants, ce qui est parfaitement justifié : un demi pomelo apporte 60 Kcal environ. Il participe à la couverture des besoins en vitamine C, indispensable en période de restriction alimentaire pour lutter contre la fatigue, et favorise l'équilibre intestinal grâce à ses fibres et ses acides organiques.