Les Ardennes en direct
Les compétences
La société
Ecrivez-nous
Le paysage agricole 08
France-agrinet




Les Ardennes en direct


Communiqué du 18-04-2001

PREFECTURE DES ARDENNES

Réunion de la Commission Locale d'Information
et de Surveillance de l'entreprise Métal blanc

Jeudi 12 Avril 2001

 

La Commission Locale d'Information et de Surveillance de l'entreprise METAL BLANC à Bourg-Fidèle s'est réunie pour la 9ème fois depuis 1997, le jeudi 12 avril, sous la présidence du Secrétaire Général de la Préfecture des Ardennes.

Une campagne de prélèvements sanguins a été réalisée par la DDASS les 16 et 17 juin 2000 sur 47 enfants. Elle révèle une baisse du taux moyen de plombémie, avec 7 enfants ayant un taux supérieur à 100 microgrammes par litre. Un nouveau dépistage, élargi cette fois à l'ensemble des enfants de Bourg-Fidèle, sera effectué en juin 2002 afin d'évaluer la portée des travaux réalisés par l'entreprise.

Conformément au calendrier prévisionnel, la première tranche des travaux destinés à assainir l'atmosphère des ateliers a été réalisée durant la période de fermeture annuelle de l'entreprise. La seconde tranche débutera en août 2001.

Le médecin du travail de la société Métal Blanc a présenté les derniers résultats des analyses concernant la santé des salariés de l'entreprise, qui montrent une légère remontée du taux de plombémie moyen.

Les résultats des mesures réalisées sur l'air ambiant restent, malgré les améliorations apportées au système d'assainissement de l'air, très préoccupants. L'Inspection du Travail et le chef d'entreprise ont signalé que cette situation pourrait être améliorée grâce à une application stricte des consignes d'hygiène et de sécurité par les salariés et le port de nouvelles protections individuelles moins contraignantes pour eux.

La DRIRE a informé la CLIS des bons résultats des rejets aqueux et atmosphériques de l'usine et du bon fonctionnement de la station d'épuration en service depuis décembre 2000.

L'impact sanitaire de la pollution des sols s'avère réduit puisque la teneur en plomb est inférieure à 500 ppm (partie par million). Toutefois, l'arrêté municipal du 25 octobre 1997 interdisant la consommation des légumes et des fruits cultivés sur les parcelles à proximité de l'usine reste en vigueur jusqu'à éxécution complète des travaux d'assainissement de l'entreprise et évaluation fiable de leur effet.

L'étude "odeurs" a été réalisée au premier semestre 2000 et a été restituée publiquement le 13 décembre 2000. Une cellule de veille permanente a été mise en place au sein de l'entreprise, qui peut être jointe téléphoniquement par les riverains incommodés. Ce dispositif vise à détecter l'origine des odeurs et a déjà permis une meilleure gestion des matières insérées dans les fours.

L'étude détaillée des risques montre que l'activité de Métal Blanc est compatible avec son environnement, dans le respect des prescriptions sanitaires en vigueur, sous réserve d'un contrôle strict par l'usine de ses émissions diffuses et de la qualité des effluents rejetés.