L'info en direct

l'annuairele forumle magazinela librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Communiqué du 29-03-2004

PROVIMI

Progression de 35% du résultat net sur l'année 2003
Forte amélioration au second semestre

Provimi (coté au premier marché d'Euronext Paris), l'un des leaders mondiaux de la nutrition animale, annonce ses résultats consolidés pour l'année 2003. Après un premier semestre difficile marqué par un environnement de marché globalement défavorable, aggravé par des évènements externes comme la grippe aviaire aux Pays-Bas, le SRAS en Asie ou la guerre en Irak, les activités du groupe ont montré une nette amélioration au cours du deuxième semestre de l'année. De ce fait et malgré l'évolution défavorable des taux de change, le résultat d'exploitation s'est établi à 90,5 millions d'euros contre 96,0 millions d'euros en 2002. Grâce à des éléments exceptionnels, le résultat net - part du groupe s'est élevé à 24,3 millions d'euros contre 18 millions d'euros en 2002, soit une hausse de 35%.

en millions d'euros

31/12/2003
31/12/2002
Variation

Chiffre d'affaires

1 544,8

1 534,1

+ 0,7%

Résultat d'exploitation

90,5

96,0

-5,7%

Résultat financier

-40,9

-42,3

- 3,3%

Résultat courant avant impôt

49,6

53,7

-7,8%

Eléments exceptionnels

16,0

5,2

n.s.

Résultat net avant amortissement des écarts d'acquisition

40,9

33,7

+21,4%

Résultat net part du groupe

24,3

18,0

+35,0%

Fonds propres*

545,2

536,1

Endettement net

399,7

472,9

Dette/fonds propres

0,73

0,88

*y compris intérêts minoritaires

L'évolution des taux de change a eu un impact négatif sur le chiffre d'affaires de 123,8 millions d'euros, dont 80,2 millions d'euros sont expliqués par la faiblesse du dollar américain et du zloty polonais. Cet effet négatif a été plus que compensé par les acquisitions qui ont eu un effet positif de 153,8 millions d'euros (principalement Rolimpex en Pologne et Rocofa aux Pays-Bas). Hors effet de change et variations de périmètre, le chiffre d'affaires décroît de 19,4 millions d'euros, soit &endash; 1,4%.

Le résultat d'exploitation s'est élevé à 90,5 millions d'euros, en recul de 5,7% par rapport à l'exercice précédent. Les taux de change ont eu un effet négatif de 7,2 millions d'euros compensé par l'effet des acquisitions. A périmètre et taux de change constants, le résultat d'exploitation a reculé de 5,9% sur l'année. Il a progressé cependant de 8,7% sur les six derniers mois de 2003.

Le résultat financier s'est amélioré de 3,3% du fait de la réduction de l'endettement net et de pertes de changes moindres.

Les éléments exceptionnels se sont élevés à 16 millions d'euros contre 5,2 millions d'euros en 2002. Ils prennent en compte des sommes perçues en règlement de litiges ainsi que des ventes d'actifs, partiellement compensées par des coûts de restructuration.

Le résultat net-part du groupe ressort à 24,3 millions d'euros pour l'exercice, contre 18,0 millions en 2002, soit une hausse de 35%. Il reflète pour l'essentiel les éléments exceptionnels ainsi que l'amélioration du résultat financier et un taux d'imposition consolidé moins élevé.

Le résultat net avant amortissement des écarts d'acquisition s'élève à 40,9 millions d'euros contre 33,7 millions d'euros en 2002, une hausse de 21,4%.

L'endettement net du groupe s'inscrit significativement en baisse de 73,2 millions d'euros, passant de 472,9 millions d'euros au 31/12/02 à 399,7 millions d'euros au 31/12/03 grâce à la croissance du résultat net, à la réduction du besoin en fonds de roulement et à l'effet positif des taux de change. En conséquence, le taux d'endettement du groupe (endettement net rapporté aux capitaux propres) est passé de 0,88 au 31 décembre 2002 à 0,73 au 31 décembre 2003.

Informations par secteur géographique

en millions d'euros

Chiffre d'affaires
Résultat d'exploitation
31/12/2003
31/12/2002
31/12/2003
31/12/2002

France

143,5

145,9

14,9

17,4

Pologne

424,6

360,5

13,5

19,5

Reste de l'Europe

619,4

629,7

35,2

32,8

Etats-Unis

165,0

217,3

15,5

18,5

Reste du monde

192,3

180,7

11,4

7,8

Total

1 544,8

1 534,1

90,5

96,0

En France, les activités ont été très satisfaisantes du fait d'une demande accrue et du lancement de nouveaux produits permettant d'accroître les ventes sur le marché domestique ainsi que les parts de marché. Ceci n'a été que partiellement compensé par la pression de la faiblesse du dollar sur les exportations. Hors éléments consolidés au niveau groupe, le résultat d'exploitation a progressé de 27%.

En Pologne, les volumes vendus et les marges ont reculé du fait des prix déprimés de la viande et du renchérissement des matières premières dû aux mauvaises conditions climatiques. La consolidation de Rolimpex sur l'année entière a eu un effet positif de 111 millions d'euros sur le chiffre d'affaires et de 4 millions d'euros sur le résultat d'exploitation. A périmètre constant, les ventes ont été stables mais le résultat d'exploitation a reculé de 35%.

Dans les autres pays d'Europe, le résultat d'exploitation a progressé de 7,3%. Les activités néerlandaises ont été affectées par la grippe aviaire et par la faiblesse du dollar. En Hongrie, les résultats ont été négativement impactés par des conditions climatiques défavorables et par la faiblesse de la monnaie. Ces éléments négatifs ont été plus que compensés par des résultats satisfaisants sur les marchés russe et espagnol où les parts de marchés ont été renforcées.

Aux Etats-Unis, le chiffre d'affaires et le résultat d'exploitation ont baissé essentiellement du fait de la faiblesse du dollar. A taux de change constant, les ventes ont reculé de 9,2% tandis que le résultat d'exploitation est resté stable du fait de la réduction des coûts.

Dans le reste du monde, le résultat d'exploitation est en hausse de 46%. Les opérations se sont déroulées de façon très satisfaisante, à l'exception de l'Australie qui a subi une sécheresse sévère. Les performances ont été particulièrement bonnes au Brésil, en Inde et en Chine.

Dividende

Le conseil d'administration demandera à l'assemblée générale des actionnaires d'approuver un dividende net au titre de l'exercice 2003 de 0,20 euro par action, inchangé par rapport à 2002.

Perspectives 2004

La faiblesse du dollar et des monnaies qui lui sont liées et le prix élevé actuel des matières premières pourraient avoir un impact négatif sur le chiffre d'affaires et les résultats du groupe. Le marché des aliments pour animaux en Pologne pourrait également rester tendu. Toutefois, les signes d'amélioration qui ont été constatés au cours du deuxième semestre de 2003, devraient se prolonger et même se renforcer dans certains pays comme les Etats-Unis, le Brésil, le Royaume-Uni et la Chine.

Le groupe Provimi est présent dans le monde entier sur le marché de l'alimentation pour toutes les espèces d'animaux et occupe des positions de leader sur les marchés où il est présent. Il emploie plus de 8 000 personnes et a réalisé en 2003, un chiffre d'affaires de plus de 1,5 milliard d'euros. Provimi dispose de 95 sites de production dans 28 pays et exporte dans plus de 100. Provimi fabrique des produits et fournit une assistance technique pour toutes les espèces : ruminants, volaille, porcins, poissons et animaux de compagnie.