L'info en direct

l'annuairele forumle magazinela librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Communiqué du 18-02-2004

FEDERATION NATIONALE DES SYNDICATS D'EXPLOITANTS AGRICOLES

2006, pourquoi pas ?

Les paysans français ont combattu les propositions de la Commission Européenne visant à réformer profondément la Politique Agricole Commune.

Le 26 juin 2003, à Luxembourg, l'Union Européenne a décidé d'acter ces propositions. Cette réforme n'est pas la nôtre : nous en sommes déçus mais pas abattus. Il faut désormais préparer l'agriculture française à affronter le nouveau cadre de la PAC.

Le Gouvernement vient de décider d'appliquer cette réforme à compter de 2006 sur la base d'applications de recouplage maximum.

Désormais, les paysans français commencent à mieux appréhender ce qui va se passer. Toutefois, à la rupture que va représenter la réforme pour toutes celles et ceux qu'elle concerne, une période transitoire avec ses propres règles spécifiques, n'est pas supportable.

Avec une volonté de simplification et de clarté il faut veiller à passer de Berlin à Luxembourg sans autre complication.