L'info en direct

l'annuairele forumle magazinela librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Communiqué du 10-02-2004

COORDINATION RURALE

Après le porc, le lait :
Les tables rondes se suivent et se ressemblent,
disparaître pour s'adapter ou s'adapter pour disparaître

Face à la perspective d'une disparition de 40.000 exploitations laitières et de nombre de petites laiteries, la réponse proposée réside en quelques mots déjà entendus lors de la table ronde "porcs" : Regroupement - Restructuration - Modernisation et Plan Social.

Cette réponse est en fait un aveu d'impuissance à apporter des solutions aux problèmes posés par une PAC absurde aux éleveurs, aux entreprises de transformation et à l'ensemble de la société.

Les éleveurs soumis aux contraintes d'un métier très difficile ne peuvent aller plus loin dans des sacrifices que rien ne justifie et que personne en Europe ne demande.

Ils refusent de disparaître pour satisfaire un inutile alignement de l'Europe sur une politique aveugle de déstructuration de notre tissu social.

Prêts à répondre aux attentes des consommateurs et de la société, ils attendent de leur gouvernement qu'il se batte pour obtenir une bonne et vraie PAC.