L'info en direct

l'annuairele forumle magazinela librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Communiqué du 10-02-2004

BRIO

Présentation par Hervé Gaymard
des mesures en faveur du développement
de la Bio française :
La structuration des filières Bio oubliée

Attendu depuis 18 mois, le "plan de développement de l'agriculture biologique française", qui promettait d'être ambitieux, se résume finalement en un simple catalogue de "mesures", présenté lundi 2 février par Hervé Gaymard.

Les 10 Interprofessions Bio Régionales &endash; regroupées au sein de BRIO &endash; regrettent vivement que le Ministre de l'Agriculture ne mentionne pas dans ces mesures la création d'une Interprofession Nationale Bio, alors qu'il l'a évoqué oralement.

Quelle serait son utilité ?

Pour exemple : Il y a 4 ans, l'offre en lait Bio français était inférieure de 30% à la demande. Cette année, elle lui est supérieure de 30%. Il n'existe pas aujourd'hui d'outil d'harmonisation du marché Bio au niveau national, qui permettrait d'éviter ce type de déficits et d'excédents.

L'anticipation du marché Bio et sa régulation ne peuvent se réaliser en bonne intelligence qu'au sein d'une structure spécifique Bio, réunissant les professionnels de ce secteur. La dilution des problématiques Bio dans les structures conventionnelles existantes réparties par produits, comme le préconise Hervé Gaymard, ne permettra jamais une prise en compte et une compréhension d'un marché encore trop minoritaire pour se faire entendre.

Par ailleurs, la filière Bio a absolument besoin de s'organiser de manière transversale, tous produits réunis, et non pas segmentés, puisqu'elle véhicule des valeurs, des arguments de communication, des problématiques de marché communs.

Le développement de la filière Bio française ne pourra se passer encore longtemps de cet outil précieux que serait une Interprofession Nationale Bio.

Pour mémoire, les 10 Interprofessions Bio Régionales regroupent à l'échelon régional tous les opérateurs Bio : producteurs, transformateurs, distributeurs, consommateurs, afin d'organiser et de développer la filière biologique française. BRIO les fédère et œuvre en faveur de la création d'une Interprofession Nationale Bio reconnue par l'Etat.