L'info en direct

l'annuairele forumle magazinela librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Communiqué du 06-02-2004

COORDINATION RURALE

Unigrains / ITCF :
Il n'ya pas de guerre syndicale, il y a des agriculteurs trompés

Les sociétés Unigrains/ITCF, qui devaient être au service des agriculteurs et défendre leurs intérêts, les ont trompés. La Cour des comptes a en effet relevé que ces deux sociétés ont détourné des fonds prélevés sur les agriculteurs au titre de la taxe FASC.

Dans cette affaire, tous les agriculteurs sont victimes de ces procédures illégales. Ce n'est pas un combat contre une autre organisation syndicale. Il s'agit d'une action visant à faire respecter l'intérêt général des agriculteurs. L'OPG (Organisation des Producteurs de Grains) a déposé une plainte contre X. Les mises en examen successives sont du fait de l'instruction.

L'OPG est une section de la Coordination Rurale (CR), et non de la Confédération Paysanne, comme certains en font la confusion. Cela fait plus de 4 ans que l'OPG a porté plainte suite à un rapport public. Pourquoi d'autres ne l'ont-ils pas fait à cette époque ? Avaient-ils un intérêt à ne pas le faire ? Pourquoi les faits dénoncés par la Cour des Comptes n'attirent-ils l'attention des syndicats que lorsqu'ils deviennent médiatiques ?

Les idées de la CR, seul syndicat agricole indépendant de toute organisation politique et économique, n'ont rien en commun avec celles de l'extrême droite. Il est navrant de constater que la FNSEA ne répond aux faits que par des propos diffamatoires à notre égard. Les membres de la CR sont scandalisés par les propos tenus ce matin par M. Lemétayer. Une action en diffamation est envisagée. Le vrai débat ne doit pas être occulté.

La CR ne cherche pas à diviser mais à faire cesser par voie de justice des pratiques contraires à l'intérêt général, ignorées par la grande majorité des agriculteurs.

La CR souhaite que les organisations agricoles soient gérées de manière transparente et qu'elles travaillent plus efficacement dans l'intérêt des agriculteurs.