L'info en direct

l'annuairele forumle magazinela librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Communiqué du 02-12-2003

CENTRALYS

Sécheresse 2003 :
Centralys, en partenariat avec
ses fabricants d'aliments, met en place
de nouvelles rations pour aider les éleveurs

C'est sûr, avec la sécheresse de cet été, beaucoup d'éleveurs se trouvent confrontés à un réel déficit de fourrages. Comment peuvent-ils adapter leur système d'alimentation à cette situation exceptionnelle et difficile ?

Fort de son expérience internationale, notamment en nutrition des ruminants dans les pays chauds, où la disponibilité des fourrages est parfois très limitée, CENTRALYS accompagne ses partenaires fabricants d'aliments et leurs clients éleveurs dans la définition de plans alimentaires sécurisés qui intègrent ces nouvelles contraintes locales.

Ainsi, CENTRALYS mène une analyse en 7 points-clés pour mettre en place une ration efficace :

1 Analyse des disponibilités en fourrages :

Evaluer les stocks (pesée, cubage, densité…) pour déterminer la quantité de matière sèche disponible sur l'exploitation. En cas de déficit, détermination des possibilités d'achat extérieur.

2 Analyse des conséquences de la météo sur la qualité des fourrages :

Analyser les fourrages pour les valoriser au mieux, d'où l'importance d'une analyse "PRECIANE" mise en œuvre par CENTRALYS et qui permet de mieux préciser la disponibilité nutritionnelle du fourrage dont le cycle a été perturbé par le déficit en eau. Par ailleurs, l'enquête fourrage annuelle permet de dégager les caractéristiques moyennes par région.

3 Analyse des risques liés au déficit nutritionnel :

Cette analyse est également menée pour les troupeaux vaches et brebis allaitantes.

4 Définition des priorités dans le troupeau :

Sécuriser l'alimentation des animaux en production ou en période critique.

5 Recherche de la bonne fibrosité de la ration :

Analyser les fourrages à fibres longues disponibles (récoltées ou achetées) et leur efficacité (critère DF efficace).

6 Maîtrise des apports d'énergie et protéine :

Analyse des différentes options : MP de l'exploitation, co-produits (caractéristiques et limites d'ingestion), aliments fibreux, aliments concentrés et cellulosiques.

7 Bilan minéral :

Effectuer un bilan précis est plus que jamais nécessaire quand les rations sont diversifiées afin d'éviter les carences en minéraux, vitamines et oligo-éléments qui ont des conséquences à long terme sur le troupeau (fertilité, fécondité…).

CENTRALYS, une réelle expertise pour définir des programmes alimentaires sécurisés et productifs, adaptés à chaque zone géographique :

Programme ALFITEK - Aliment fibreux

Un programme spécifique aliment complet fibreux, fruit de plusieurs années de recherche. Ce programme s'applique en remplacement soit d'une partie de la ration soit de la totalité. Des essais menés en 2001 et 2002 dans des fermes de référence (CEZ de Rambouillet et Ferme de l'INA-PG) sont très instructifs :

- Essais CENTRALYS 2001 "Remplacement en totalité d'une ration ensilage de maïs / pulpe par un mélange fibreux ALFITEK"

2 X 20 VL - Durée de l'essai 8 semaines (CEZ de Rambouillet)

Ration
Mélange fibreux ALFITEK : 20,5 kg MS
Foin : 1,5 kg MS
Aliment (DAC) : 2,5 kg

Résultats
Lait : 30,2 kg (+1,5 kg / ration témoin)
TB : 37,9 g/kg
TP : 32,1 g/kg

ITL = 805 g/kg de lait en amélioration de 9% / témoin soit une meilleure valorisation de la ration totale synonyme d'une meilleure rentabilité.

Rations sèches, des références éprouvées

La conception de programmes alimentaires pour les pays méditerranéens (Portugal, Espagne…) depuis de nombreuses années, permet à CENTRALYS d'avoir une maîtrise inégalée des rations sèches. Typiquement, une ration composée de 5 à 6 kg de foin et/ou paille et de 18 kg d'un aliment composé granulé, formulé spécifiquement permet aux éleveurs d'obtenir des résultats équivalents aux troupeaux de l'hexagone.

Aliments économisateurs de fourrages

CENTRALYS a développé en partenariat avec ses fabricants régionaux des aliments à la fois performants et compétitifs pour économiser une partie de la ration de base. Il est alors possible d'avoir un bon équilibre de ration avec 60% des quantités traditionnelles d'ensilage :

Ration
Ensilage de maïs : 25 kg brut
Foin : 1 kg MS


Correcteur azoté : 2 kg
Aliment économisateur : 6 à 10 kg

Des spécificités nutritionnelles pour s'adapter et maximiser l'efficacité de la ration

- Protiflor :

Un aliment concentré liquide qui favorise l'ingestion de fibres tout en augmentant l'appétence des fourrages. La digestibilité est améliorée ce qui permet de mieux transformer la ration totale en lait ou en viande.

- Flor Activ & Levuflor :

Apport de levures vivantes et facteurs tampons pour "booster" l'activité cellulolitique et prévenir les risques d'acidose dans le cas de ration à forte teneur en céréales ou concentrés.

- Progress :

Grâce à des matières grasses protégées, l'absorption au niveau intestinal permet d'augmenter la densité énergétique de la ration sans risque d'acidose. Progress est intéressant pour soutenir les vaches et chèvres laitières en début de lactation.