L'info en direct

l'annuairele forumle magazinela librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Communiqué du 21-11-2003

FEDERATION NATIONALE DES SYNDICATS D'EXPLOITANTS AGRICOLES

De nouveaux sacrifices : c'est inacceptable

L'agriculture française est sans doute à un moment des plus décisifs de son histoire notamment du fait de remise en cause de la politique agricole commune et de ses organisations de marché, des évolutions des négociations internationales.

Préparer l'avenir de nos productions, consolider et intensifier la recherche française, préparer notre pays à maintenir une place en tête de peloton des nations agricoles dans le monde, tels sont les impératifs qui s'imposent à nous. Malgré cela, c'est le moment que choisit le Gouvernement pour, dans la loi de finances rectificative pour 2003, décider de prélèvements incompréhensibles sur les instituts techniques et tout particulièrement Arvalis.

Incompréhensibles, ces mesures sont aussi injustifiées car présentées pour équilibrer les comptes sociaux des paysans : l'équilibre des régimes sociaux relève de la solidarité nationale et non d'efforts particuliers demandés pour chaque régime à ses seuls bénéficiaires.

Il est difficile de gérer l'appauvrissement ; cependant, il est impératif de préserver les moyens visant à permettre à la filière agricole et alimentaire française de développer sa recherche et donc, de préparer son avenir.