L'info en direct

l'annuairele forumle magazinela librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Communiqué du 04-11-2003

ASSEMBLEE PERMANENTE DES CHAMBRES D'AGRICULTURE

Une nouvelle diminution des crédits
d'orientation des offices incompréhensible

Le ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et des Affaires Rurales, lors du Conseil Supérieur d'Orientation de l'Economie agricole et alimentaire le 3 novembre dernier, a annoncé une réduction de 10 % des crédits d'orientation des offices. Cette baisse intervient après celle d'un tiers en 2003.

Dans ce contexte, l'APCA a refusé de cautionner la répartition des crédits entre les offices présentée par le ministre de l'Agriculture. Pour les Chambres d'Agriculture, une telle décision est incompréhensible. La nouvelle PAC issue du Conseil de Luxembourg, avec l'abandon des outils d'orientation des productions, renf orce la nécessité d'organiser, de structurer les filières et de consolider les bassins de production.

L'APCA a donc demandé qu'une réflexion stratégique soit ouverte, dès début 2004, sur la politique d'orientation conduite par les offices dans la perspective d'une adaptation aux décisions prises à Luxembourg en juin.

"Un nouveau désengagement des politiques d'orientation des productions et de régulation des marchés est incompréhensible à la veille d'une réforme de la PAC qui conduit à une plus grande libéralisation. C'est oublier un peu vite que ces politiques coûtent moins cher au contribuable dans la mesure où elles permettent d'anticiper et d'éviter les crises", a déclaré Jean SALMON, Vice-Président de l'APCA.