L'info en direct

l'annuairele forumle magazinela librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Communiqué du 01-10-2003

CONCOURS HIPPIQUE INTERNATIONAL DE PARIS

Début des répétitions...

J - 58 jours avant la nouvelle édition du Concours Hippique International de Paris, qui se déroulera à la Porte de Versailles dans le cadre du 32ème Salon du cheval. C'est à la fois encore un peu loin dans le calendrier mais pour les enfants autistes qui participeront à l'ouverture du Grand Prix (le 30/11), le temps des répétitions est venu...

Samedi 27 septembre dernier en fin de matinée, les 12 enfants autistes des 4 associations d'Ile de France (75, 78, 92, 94) se sont retrouvés au poney club de l'Ile St Germain (92) pour un premier contact avec les poneys, sous les yeux attentifs de leurs familles, des psychologues, des éducateurs, de l'entraîneur national de saut d'obstacles : Jean-Maurice Bonneau et de l'équipe organisatrice du C.S.I. de Paris.

Confiés dès leur entrée dans la carrière aux moniteurs du poney club, les enfants accompagnés de leur éducateur, ont fait la connaissance de 12 poneys shetland, leur nouvel ami, avec lesquels ils défileront lors du Grand Prix. Ils ont ainsi fait leur premiers pas de cavalier en herbe dans le cadre d'une reprise particulière menée par Alain Griffond, le directeur du poney club assisté de 3 moniteurs.

photo 1

photo 2

Le quart d'heure consacré au contact de l'animal a provoqué la curiosité, les sourires et d'après leur visage, une certaine joie de la part de ces 12 enfants ; le toucher (après la vue) ayant été le sens le plus sollicité lors de cette étape importante pour permettre à l'enfant autiste de ressentir les choses.

Le stade du pansage des poneys (suite logique de "l'étape contact") par l'utilisation de brosses, de peignes et autres... constituait un nouvel apprentissage à affronter ; Devant l'envie de monter qui était la plus forte, le pansage fut remis à plus tard, et tout le monde s'est retrouvé à cheval. La reprise du moniteur a réussi là encore à faire sourire les enfants, ce qui n'était pas forcément attendu... Jean-Maurice Bonneau assurait la tête de la reprise avec Gaël (photos 1 et 3), quant à Benoît, il a entamé une petite chanson.

Après quelques exercices d'assouplissement, la reprise s'est terminée par une nouvelle phase de caresses et de calins avant de quitter les poneys.

Cette petite heure passée en compagnie des enfants a révélé une multitudes d'émotions, aussi bien pour les enfants que pour les parents, pour les moniteurs que pour les accompagnateurs.

Le professeur Adrien de l'université Paris V, responsable scientifique d'un programme de reherche et d'évaluation en cours sur ces enfants autistes, s'est dit agréablement surpris de l'adaptation rapide de la majorité des enfants à ces nouveaux partenaires et à ce nouvel environnement. Il a trouvé que les enfants étaient particulièrement détendus et heureux, grâce à la qualité de l'encadrement assuré par les moniteurs et les accompagnateurs.

C'est un moment d'autant plus marquant que l'autisme se caractérise par un isolement et une difficulté à entrer en contact avec le monde extérieur.

photo 3

photo 4

Or, cette journée du 27 a été révélatrice pour les parents, les psychologues, et les accompagnateurs : Alexis a soulevé son tee-shirt pour que sa peau soit en contact direct avec celle de son poney ; Benoit a chanté sur son poney et a trouvé en l'entraîneur national un nouvel "accompagnateur" qu'il ne voulait plus quitter ; Aaron qui au début refusait de monter "s'est pris au jeu", indécollable de sa monture ; Alexandre a communiqué sa joie par un signe (photo 4)... Ce ne sont que quelques exemples parmi tous ceux que nous avons vécu et qui sont la preuve d'un potentiel et d'une volonté de communication vers autrui exprimée par les enfants ; des exemples prometteurs et bénéfiques dans le travail futur des accompagnateurs.

Plus qu'une préparation pour le défilé du Grand Prix de Paris, cette journée du 27 septembre marque une première étape dans le partenariat entre le C.S.I. de Paris et les enfants des 4 associations. En effet, depuis le 27 septembre, le poney s'inscrit dans leur programme scolaire. Les enfants pourront pratiquer gratuitement l'équitation dans 4 centres équestres de leur région (dont le poney club de l'Ile St Germain) jusqu'à fin 2004.

Alexis, Chloé, Alexandre et les autres se retrouveront pour une nouvelle répétition commune, en compagnie de "leurs parrains" le :

8 novembre 2003, à 12h00, au poney club de l'Ile St Germain