L'info en direct

l'annuairele forumle magazinela librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Communiqué du 26-09-2003

COORDINATION RURALE

Un budget agricole 2004 sans surprise

La présentation du budget 2004 du ministère de l'Agriculture ne révèle aucune surprise : la stabilité par rapport à 2003 était attendue dans une conjoncture exécrable pour laquelle l'affirmation du retour de la croissance masque difficilement le problème abyssal que devient le déficit budgétaire français.

Si la Coordination Rurale a déjà dénoncé à plusieurs reprises l'insuffisance des mesures annoncées en faveur des agriculteurs victimes de la sécheresse et regretté que le développement agricole ne soit pas considéré comme une vraie mission de l'Etat financée dans son budget, elle salue les efforts de réforme de l'administration et des offices qui sont entrepris depuis 2002 pour maîtriser la dépense publique. Ces efforts devront être largement amplifiés dans les années qui viennent, car il serait inconvenant que la diminution dramatique du nombre d'agriculteurs et d'installations connue par le monde rural n'ait pas de répercussion sur le secteur para-agricole.

Il n'en reste pas moins que les enjeux agricoles essentiels sont ailleurs que dans ce budget qui se contente de faire un timide accompagnement d'une situation économique et sociale extrêmement préoccupante.

Les agriculteurs français n'attendent pas leur revenu du budget de l'Etat ni des aides mais d'une réforme en profondeur de la politique agricole commune. A cet égard, leur inquiétude est beaucoup plus liée à la future mise en œuvre du découplage prévu par le désastreux accord de Luxembourg, accord vain qui n'a pas même servi à obtenir un consensus à Cancun.