L'info en direct

l'annuairele forumle magazinela librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Communiqué du 29-08-2003

COORDINATION RURALE

Cancun : il ne faut pas signer

La Coordination Rurale a pu constater hier le fossé creusé entre les convictions « philosophiques » sympathiques, exprimées par Messieurs GAYMARD et LOOS qui ont dénoncé la pensée unique de l'OMC, et leurs positions « réalistes » totalement opposées à nos attentes.

Comme l'a confirmé Monsieur GAYMARD, c'est bien la PAC signée le 26 juin dernier qui sert de socle à une signature de l'Europe à Cancun.

Vu les conséquences catastrophiques de cette nouvelle PAC pour les paysans, la Coordination Rurale a demandé que la France s'oppose à la signature d'un accord à Cancun qui aurait pour effet de poser sur cette mauvaise PAC un verrou mondial empêchant les Européens de défaire seuls ce qu'ils ont fait.

Constante dans ses positions, la Coordination Rurale a demandé que soit reconnue « l'exception agriculturelle » permettant de sortir l'agriculture de l'OMC pour laisser vivre les paysans du monde dans leur diversité, seule solution pour en finir avec l'insoutenable, qui se traduit par la mort de 25 000 êtres humains chaque jour, à cause de la faim, alors que la plupart de ces victimes sont elles-mêmes des paysans.

La Coordination Rurale a, en conclusion, posé la question suivante aux Ministres :

Le développement durable, qui est le vrai défi posé à notre monde moderne, est-il compatible avec la logique archaïque de l'OMC, celle des avantages comparatifs, qui favorise le « toujours moins cher » ?

Ni Monsieur LOOS, ni Monsieur GAYMARD n'ont répondu à cette question essentielle…