L'info en direct

l'annuairele forumle magazinela librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Communiqué du 17-07-2003

ONIC

Moisson 2003 : qualité satisfaisante
mais repli des rendements et de la collecte

2003 est une année particulièrement précoce. Au 15 juillet, la récolte des orges d'hiver et du blé dur est terminée, tandis que la moisson des blés tendres et des orges de printemps est réalisée à 60%. Le climat difficile de l'hiver, puis chaud et sec depuis début juin provoquera une baisse des rendements moyens par rapport à la récolte 2002. La qualité parait satisfaisante dans la plupart des situations.

Les services de l'ONIC, les équipes régionales et le Laboratoire Qualité des Céréales d'ARVALIS - Institut du végétal suivent chaque semaine l'évolution des récoltes et de leur qualité. Voici le bilan intermédiaire dressé mercredi 16 juillet 2003.

L'offre en orge de brasserie devrait satisfaire les marchés

Les récoltes d'orges d'hiver sont terminées. Pour les orges de printemps, suite aux re-semis liés au gel et aux pluies d'orage localisées durant ces dernières semaines, les rendements sont hétérogènes entre les régions (de 35 à 70 q/ha). Ils sont en recul de 10% en moyenne par rapport aux potentiels habituels, et jusqu'à 40 % dans les situations les plus critiques.

A quelques exceptions près, les teneurs en protéines des orges de printemps s'avèrent satisfaisantes, à ce stade de la récolte. Les calibrages sont eux aussi corrects en moyenne, malgré des valeurs parfois hétérogènes.

Bonnes teneurs en protéines pour les blés

Les récoltes de blé tendre sont inégalement avancées suivant les régions. Elles sont terminées dans toute la moitié sud du pays et touchent à leur fin dans le Centre et dans le Centre Ouest. En Champagne et dans l'Ouest, il reste environ le tiers des surfaces à récolter alors que la moisson ne fait que débuter en Picardie.

Pour ce qui est récolté, les rendements seraient en retrait de 10 à 15% en moyenne par rapport à la campagne 2002. Les chaleurs caniculaires prolongées de juin et début juillet pourraient provoquer des baisses plus sensibles localement (jusqu'à &endash; 35%).

Les teneurs en protéines des blés récoltés à ce jour sont élevées dans toutes les régions avec des moyennes régionales voisines de 12%. Malgré les conditions climatiques difficiles pendant ces dernières semaines, les poids spécifiques sont bons (76 &endash; 80 kg/hl). La collecte pourra satisfaire les exigences de tous les utilisateurs.

Très bonne qualité pour le blé dur

2003 restera marquée par une bonne qualité en blé dur : teneur en protéines généralement supérieure à 13,5%, pas de mitadinage ni de moucheture, poids spécifiques satisfaisants malgré des hétérogénéités parfois importantes. En revanche les rendements moyens sont décevants (environ - 20%) particulièrement dans les terres séchantes et pour les semis les plus tardifs.