L'info en direct

l'annuairele forumle magazinela librairiel'auteur
l'agendales annoncesl'entraideles formationsles fermages

Communiqué du 21-02-2003

Coordination Rurale

Pourquoi la Coordination Rurale s'est elle associée
à la demande de grâce présidentielle
pour José Bové ?

La Coordination Rurale, fidèle à ses principes, a toujours placé la défense de l'intérêt général avant le sectarisme.

Il est établi qu'elle ne partage pas toutes les options d'action de la Confédération Paysanne sur les OGM : elle s'oppose notamment formellement aux destructions d'essais de plants génétiquement modifiés quand ceux-ci sont pratiqués en milieu fermé.

Elle a souvent dénoncé la géométrie variable du principe de précaution qui conduit à abattre une cohorte entière de bovins en cas de détection d'un animal malade de l'ESB et qui n'impose pas que les essais OGM ne puissent être pratiqués qu'en atmosphère contrôlée.

Elle estime donc que les actions menées, même si elle en réprouve certains excès, ont contribué à nourrir un débat démocratique et médiatique essentiel sur une question de société majeure.

C'est cette analyse qui l'a conduite à s'associer à la demande de grâce présidentielle pour José Bové.